Un débat riche en promesses

style='float:left;'>

La richesse des échanges lors des soirées de ce mois
d’août indique à quel point la mobilité constitue bien
un des enjeux majeurs de la prochaine législature
communale 2012-2018.
Saluons ici les partis qui ont relevé le défi et accepté
de venir confronter leurs projets à ceux de l’ACQU.
Les propositions visant à améliorer la mobilité des
piétons, cyclistes, usagers faibles et non polluants,
trop longtemps délaissée au profit de la fluidité (automobile,
bien sûr), le constat de la nécessité d’améliorer
l’efficacité des transports en commun sans
attendre un hypothétique métro font plaisir à entendre.
Les propositions d’aménagement émises par
les uns et les autres – parfois timidement, souvent de
façon plus volontariste - vont au moins dans la bonne
direction.

Retour vers le sommaire.