DES ÉCONOMIES D’ÉNERGIE : UNE ACTION DE SENSIBILISATION DES QUARTIERS DURABLES « OXY 15 / OXY DURABLE » ET « SAINT-JOB »

Audits énergétiques avec le concours des animateurs du « défi énergie ucclois »

Depuis sept ans déjà, les quartiers durables Oxy 15 et St Job, avec l’aide des animateurs du « défi énergie ucclois » que sont Catherine Toussaint, MarieGabrielle De Brouwer, et Jean Leseul, organisent des visites chez les habitants ucclois afin de traquer les déperditions de chaleur dans leurs habitations.

Toujours accompagnés des outils du « kit énergie » et d’un questionnaire adapté, ils font le tour des différentes pièces du logement avec le propriétaire et observent, analysent, discutent...

Le matériel utilisé permet un audit rapide :

  • L’hygro-thermomètre d’ambiance mesure à la fois la température ambiante et le taux d’humidité d’une pièce.
  • La caméra thermique, d’utilisation simple, visualise les zones plus froides, (la toiture, les châssis, les ponts thermiques), ou les zones plus chaudes (passage d’un tuyau de chauffage, ou d’un conduit de cheminée) : une image rapide des déperditions de chaleur qui devront alors être confirmées par un professionnel.
  • Le thermomètre à infrarouge, facile à manipuler, est son complément. Il mesure à distance et avec une grande précision la température d’une surface visée ; grâce à cet outil, il est possible d’observer les différences de température entre le haut et le bas d’un mur, en changeant de surface également, ou en s’éloignant d’une porte ou d’une fenêtre.
  • Le protimètre mesure le taux d’humidité d’une surface solide, il permet de détecter de l’humidité ascensionnelle d’un mur de cave par exemple.
  • Le Wattmètre enfin, donne de bonnes informations sur la consommation des appareils électriques (électroménager, consoles, TV...) et les consommations cachées dont les « veilles ». A la demande du propriétaire, cet outil peut être laissé sur place après la visite.

Une expérience que les animateurs du défi énergie continuent à mettre bénévolement au service des Ucclois. Les audits reprennent cet hiver.

Pour en savoir plus, ou fixer un rendez-vous, contactez-les :

Animateurs du défi énergie ucclois :

  • Catherine Toussaint tél : 02 374 02 60
    mail : kther@belgacom.net
  • Marie–Gabrielle De Brouwer tél : 02 437 79 81
    mail : mgdb62@gmail.com
  • Jean Leseul tél : 02 375 06 29
    mail : jean.leseul@belgacom.net

Pour les quartiers durables
Susan Wild, Saint-Job et Xavier Retailleau, Oxy 15 /Oxy durable

Rencontres citoyennes

Depuis 150 ans, la voiture fait la guérilla au tramway

Ce week-end a été marqué par les célébrations sur les cent cinquante années du tram. Si la Région a déployé de nombreux fastes pour l’occasion (parade de véhicules historiques, championnat européen des conducteurs de tram et une tenue spéciale pour le Manneken-Pis), ces derniers ne doivent pas occulter les relations complexes qui unissent ce moyen de transport aux autorités publiques et aux détenteurs de véhicules individuels. Vincent Carton nous propose, au travers d’une analyse, de revenir sur 150 années d’histoire tumultueuse.

Sur le site d’Inter Environnement Bruxelles

(Lire l’article)

Faire la ville sans les gens ? Pour une refonte des politiques de participation à Bruxelles

La « participation citoyenne en Région Bruxelloise ne fonctionne pas assez bien. Il faut penser les projets urbanistiques avec les citoyens.
Dès les premiers instants.

Le soir a publié le 26 juin 2018 une carte blanche sur le sujet. L’ACQU fait partie des associations ayant signé celle-ci.
Pour lire le texte dans son entièreté cliquez ici.

DU NOUVEAU AU MELKRIEK !

Un projet de cohésion sociale est en cours au Melkriek : les habitants se sont regroupés pour obtenir une amélioration de leur environnement. Et en l’espèce il s’agit de la mobilité.

Cliquer sur le logo pour lire le dossier via le site du projet de cohésion sociale.

Plusieurs habitants se sont impliqués dans un processus de co-construction pour identifier quelles sont les problématiques communes de mobilité dans le quartier et pour rechercher ensemble des solutions. Concrètement, trois diagnostics en marchant ont été organisés afin objectiver et localiser ce qui entrave la mobilité et deux ateliers ont été réalisés pour mettre en forme les propositions d’amélioration imaginées. De ces différents moments de co-construction est né, en juin 2018, un dossier présentant les constats et propositions d’habitants du quartier.

Ce dossier construit par les habitants a été remis fin juin 2018 à l’échevin de la mobilité d’Uccle : superbe et abondamment illustré.

Uccle, Commune du commerce équitable

La Commune d’Uccle s’est engagée dans une campagne promotionnelle ayant pour but d’obtenir le label de « Commune du commerce équitable ». Pour obtenir ce titre honorifique, la commune est à la recherche d’entreprises, d’associations, d’institutions ou d’organisations qui proposent au moins deux produits issus du commerce équitable de façon régulière à leurs travailleurs ou au public.

Le but de cette opération est également de mettre gratuitement en valeur les organismes qui proposent ces produits ou qui développent des initiatives en faveur du commerce équitable. La participation à la campagne n’implique aucun engagement particulier .

Pour participer, il vous suffit de prendre contact avec le Service de l’Environnement de la Commune par mail ou par téléphone au 02/348.66.25. »

LA MOBILITE AU SUD D’UCCLE

http://users.skynet.be/boisdeverrewinkel/mobilite/

Tous les Ucclois – et pas seulement ceux du sud de notre Commune – devraient prendre connaissance de ce site remarquablement bien conçu, très complet, et qui fourmille de renseignements instructifs.

Son auteur – Olivier Koot – a réussi à présenter de manière limpide, avec des critiques quand c’est nécessaire, et même en illustrant son propos, la problématique des déplacements à Uccle, que ce soit en bus, en tram, en train, en voiture, à vélo, à pied, + une section sur les extensions immobilières imminentes au sud d’Uccle pour attirer l’attention sur leurs conséquences prévisibles sur la mobilité.
Existe-t-il un instrument similaire aussi bien réalisé ailleurs dans Bruxelles ?