UN NOUVEAU QUARTIER DURABLE À UCCLE : MYOSOTIS DURABLE !

Ça y est après un an et demi de réunions entre les 10 membres du groupe pilote, de promenades dans le quartier à la rencontre de ses habitants et de leurs envies, et grâce à l’appui de notre coach, Lucia, notre dossier a été validé par le Conseil Participatif des Quartiers Durables ! Nous avons deux années pour utiliser le budget mis à notre disposition par Bruxelles Environnement. Qu’allons-nous faire concrètement ?

Avant tout, un petit tour du quartier

Nous avons présenté notre projet à Bruxelles Environnement en soulignant que notre quartier, situé au S-O d’Uccle à proximité de Drogenbos et de la rue de Stalle, est principalement résidentiel. Toutefois, plusieurs écoles y sont présentes ou se trouvent en bordure, le centre culturel flamand Het Huys vient de s’y installer et Bio Planet y a son académie. Bref, pas mal de potentiel mais également une énorme pression automobile qui se traduit en un important trafic de transit et en l’occupation de nombreuses places de parking.

Les trois axes suivants seront poursuivis simultanément : 1) La verdurisation du quartier visera à valoriser certains pieds d’arbres dans le quartier ainsi qu’à installer plusieurs bacs pouvant contenir des plantes comestibles mais également mellifères. Le but sera double : améliorer l’esthétique du quartier mais aussi sensibiliser les passants et les habitants aux enjeux alimentaires (production locale) et de préservation de la biodiversité par la plantation de plantes propres à attirer les petits butineurs locaux.

Un autre projet, probablement le plus emblématique pour cette thématique, sera la création d’un potager collectif. Ici aussi un double objectif : d’une part nous voulons produire localement et d’autre part, et peut-être surtout, créer du lien entre les habitants autour de ce potager. Celui-ci sera également un lien de formation spontanée car le « leader » de ce potager est une membre du groupe pilote qui vient de terminer sa formation en maraîchage. Autant dire qu’on va bientôt planter les choux à la mode de chez nous, à la mode Myosotis Durable dans le quartier Egide Van Ophem ! La localisation du terrain n’est pas encore définitive à 100 % mais des négociations sont en cours avec le CPAS pour mettre à disposition de Myosotis Durable un bout du terrain de la Maison de Repos du CPAS. 2) La gestion de l’eau est un enjeu essentiel à Uccle et tout particulièrement dans notre quartier qui se situe au confluent de plusieurs ruisseaux et rivières pour la plupart canalisés et donc invisibles pour les habitants….

Et pourtant, ils se rappellent à nous quand les égouts débordent suite à un gros orage. Les changements climatiques en cours vont nous amener des épisodes de plus en plus violents en termes de précipitations.

Le groupe pilote compte deux biologistes spécialisées en gestion de l’eau qui ont proposé de prendre le taureau par les cornes. Une partie de ce projet consistera à inviter les habitants du quartier à rénover ou installer des citernes d’eau de pluie. Une conférence permettra également de présenter le projet “îlots d’eaux”.

De plus, pour éviter les inondations, nous désirons détourner les eaux de ruissellement de la rue des Myosotis au moyen d’un avaloir sur toute sa largeur au niveau de son croisement avec la rue de l’Etoile.

Une bosse sera également nécessaire pour ralentir les eaux de ruissellement et leur permettre de pénétrer dans l’avaloir. De là nous voudrions arriver à les déverser dans le Geleytsbeek via une conduite souterraine, sous la rue Keyenbempt, vers l’étang de la rue du Melkriek situé en contrebas puis vers le Geleytsbeek, souterrain à partir de là.

Une étude précise des niveaux sera nécessaire et il faudra ensuite convaincre la Commune et Bruxelles Environnement de réaliser le projet. Un projet concret et ambitieux !

3) La préservation de la biodiversité est certainement le thème le plus fédérateur. C’est suite à une balade organisée en juin 2017 dans le parc de Keyenbempt que les membres du groupe pilote se sont rencontrés et ont pu ensuite construire un dossier en vue de lancer un « quartier durable ».

Notre action sera organisée en quatre temps et visera l’accueil des pollinisateurs sauvages : balade d’évaluation du potentiel du quartier, conférences—animation d’information, construction de nichoirs/hôtels à insectes et installation et balades d’observation de la biodiversité locale. Convivialité

Ces différentes activités seront annoncées via le site web du quartier et des dépliants dans les boîtes aux lettres. Nous souhaitons qu’un maximum de voisins participent, chacun à sa façon selon ses centres d’intérêt et sa disponibilité. Vous souhaitez nous suivre ? En savoir plus sur Myosotis Durable ? Une seule adresse : https://myosotisdurable.wordpress.com/