QU’EST CE QUE LE RÉSEAU NATURA 2000 ?

Véritable épine dorsale de la politique européenne en faveur de la nature, le réseau Natura 2000 doit permettre de réaliser en Europe les objectifs fixés par la Convention sur la diversité biologique, adoptée lors du Sommet de la Terre de Rio de Janeiro en 1992.

Le Réseau Natura 2000 a ainsi pour objectif la conservation maintient et l’amélioration de la diversité biologique des milieux naturels à travers l’ensemble du territoire de l’Union Européenne. Le réseau se compose de sites proposés par les différents Etats membres, en application de deux directives européennes qui constituent la base légale du projet Natura 2000 et qui sont généralement connues sous le nom de « Directive Oiseaux » et « Directive Habitats » :

La « Directive Oiseaux »(directive 2009/147/CE du 30 novembre 2009) vise la protection de toutes les espèces européennes d’oiseaux sauvages, ainsi que leur milieu, leurs nids et leurs oeufs. Pour atteindre cet objectif, les Etats membres doivent désigner des sites, appelés "Zones de Protection Spéciale (ZPS)" ; une désignation qui se fait sur la base des espèces reprises à l’Annexe I de cette directive.

La « Directive Habitats » (directive 92/43/CEE du 21 mai 1992) vise la conservation et la protection de tous les habitats et espèces sauvages (flore et faune à l’exception des oiseaux) rares et/ou typiques. Pour ces habitats et espèces (repris aux annexes I et II de la directive), les Etats membres doivent également proposer des sites, appelés « Zones Spéciales de Conservation (ZSC) ».

Les zones reprises au sein du réseau Natura 2000 n’en deviennent pas pour autant des réserves naturelles « figées » puisque les activités humaines (économiques, sociales, culturelles ) y restent autorisées pour autant qu’elles n’y compromettent pas les objectifs de protection et de conservation considérés.

RETOUR

style='float:left;'>

26 octobre 2015