Plateau Avijl : les trois-quarts sont classés

Article paru dans La Lettre aux Habitants n° 80, juin 2014

style='float:left;'>

Ce 16 mai 2014, le gouvernement de la Région de
Bruxelles-Capitale a définitivement classé le cœur
du plateau Avijl, reconnaissant ainsi l’importance de
ce site sur le plan écologique et paysager, ainsi que
son rôle social et sa signification culturelle.

Ce classement établit deux zones :

  1. Une zone classée qui couvre la majeure partie
    du plateau (et englobe le chemin Avijl). Aucune
    intervention ne pourra y être pratiquée sans l’accord
    de la Commission royale des monuments et sites et
    une autorisation spécifique de la Région.
    En pratique, et sauf improbables dérogations, il
    sera interdit d’y installer du matériel, même à titre
    transitoire, ou d’y aménager une voirie provisoire
    pour accéder plus aisément à un chantier de
    construction.
  2. Une zone de protection autour de la zone classée, qui
    inclut l’intégralité des parcelles constructibles prévues
    au PPAS. Tout acte susceptible de modifier les perspectives
    vers et à partir de ce site (tel un permis d’urbanisme)
    fera l’objet d’une enquête
    publique et sera soumis à
    la Commission royale des
    monuments et sites, dont
    l’avis ne sera cependant pas
    contraignant.

A l’échelle de la Région
comme à celle de la Commune,
la sauvegarde de cet
espace champêtre constitue
un événement majeur pour
la préservation de notre patrimoine.
Cet acquis illustre
l’efficacité de la continuité
dans le temps des actions citoyennes
de défense de l’environnement.

L’Association Protection et
Avenir d’Avijl se réjouit de
cette avancée décisive et remercie
les habitants et tous
ceux qui nous ont apportés
un soutien sincère depuis autant
d’années.

Pour l’Association,
Stéphane Davidts, président

style='float:left;'>

1er juin 2014