Les cimetières de Verewinkel et du Dieweg sont maintenant « Réseau nature » !

Article paru dans La Lettre aux Habitants n°82, décembre 2014

Nous estimons utile et justifié donner une large diffusion au communiqué de presse que nous
recevons de l’échevinat de l’environnement d’Uccle.
La gestion de nos cimetières a été réalisée dans le sens préconisé par l’ACQU.

style='float:left;'>

"Uccle a été la première commune bruxelloise à avoir mis en oeuvre des plans de gestion pour ses cimetières du
Dieweg (en 2011) et de Verrewinkel (en 2009). Ces espaces de respectivement 3,24 et 10,44 hectares constituent
des éléments centraux dans le maillage vert du sud de Bruxelles. Une importante diversité d’espèces
animales et végétales, dont certaines très rares, y ont trouvées refuges d’où l’intérêt de les préserver par
une gestion durable et réfléchie.

Dans le cadre de l’Agenda 21, le plan d’action pour le développement
durable de la Commune d’Uccle, de nombreuses actions ont été réalisées : aucun pesticide ou herbicide
sur le site, arrachage régulier de la Renouée du Japon, formation du personnel d’entretien à la gestion
écologique, système de rotation pour l’entretien des parcelles, fauchage tardif et soutenu, plantation de
« plantes couvres-sol », création de puits d’infiltration pour la gestion de l’eau de pluie, etc.

L’Echevinat de l’Environnement a récemment remis deux dossiers de candidature auprès de Natagora,
association reconnue de protection de la nature, afin d’obtenir le label « Réseau Nature ». Ce label, qui
récompense le professionnalisme mis en place pour la gestion des cimetières, vient d’être attribué pour
ces deux sites. Des panneaux permettant aux passants et visiteurs de rendre visible la démarche seront
prochainement placés aux entrés des cimetières.

L’Echevin de l’Environnement, Marc COOLS, espère grâce à ce label sensibiliser les particuliers, entreprises,
écoles et associations à la conservation de la nature et au maintien et développement de la biodiversité
dans les jardins ou tout autre type de terrains.
"

1er décembre 2014