LE SURVOL DE BRUXELLES

Article paru dans La Lettre aux Habitants n°81, septembre 2014

La qualité de vie s’est fortement dégradée et la santé des
habitants est mise à mal par le survol intensif des avions
décollant de l’aéroport situé à Zaventem.

Uccle, tout comme les autres communes, subit les
nuisances « bruit » et « pollution » provoquées par
l’utilisation de nouveaux couloirs aériens, soit la « route
du canal », soit la « voie Delta ». Ce sont surtout les quartiers
jouxtant la commune de Forest, ceux situés près
du Ring, près du Dieweg ou encore Fort Jaco qui sont
les plus touchés. D’ailleurs, il n’est pas surprenant de
lire [1] que les plaintes auprès du Médiateur de Zaventem
augmentent (notamment celles émanant d’habitants de
la commune d’Uccle).


Le survol de Bruxelles du 6 au 14 février 2013, avant
le nouveau plan de survol de la capitale.

Le survol de Bruxelles du 6 au 14 février 2014,
après la mise en oeuvre des nouvelles procédures de
décollage

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, « dans les
pays industrialisés à forte densité de population, les
nuisances sonores touchent davantage de personnes
que toute autre forme de nuisance environnementale. Et
le trafic aérien représente une part importante de ces
nuisances
 ».

Qu’est-ce qu’une route aérienne ? (voir cartes
1 et 2 en annexes [2])
Une route aérienne correspond à une trajectoire utilisée
par les avions lors des phases de décollage ou d’atterrissage.
Une route n’est pas un passage étroit mais une
bande flexible qui suit un axe.
1 Article de la Libre Belgique - 28 juillet 2014
2 http://www.lesoir.be/481019/article/actualite/regions/
bruxelles/2014-02-27/survol-bruxelles-aucune-communen-
est-epargnee-par-decollages-cartes
Uccle est situé dans l’axe de la route du Canal ; en plus
des vols quotidiens (dès 6h du matin jusqu’à minuit),
c’est sur cette route que sont concentrés tous les vols de
gros porteurs (les plus polluants) de la nuit ainsi que les
vols du week-end. Par ailleurs, Uccle subit les nuisances
des vols venant de la route « du virage à gauche » et
de la « voie Delta », qui débordent entre autres sur
Watermael-Boitsfort.
Tout le monde est concerné
Même les quartiers ne supportant pas directement le
bruit des avions, sont touchés par les autres nuisances
(pollution de l’air, stress dû à l’insécurité,..).
Une étude [3] réalisée par l’Université Libre de Bruxelles
pour le Service public fédéral -Mobilité et Transportssignale
clairement les impacts à Bruxelles depuis
l’application des nouvelles procédures aériennes, mises
en place depuis le 6 février 2014.Cette étude montre
notamment que la procédure spécifiée pour l’adoption
du nouveau plan de vol n’a pas été suivie par le
Ministre des Transports. En effet, il avait été prévu de
faire des études pour évaluer préalablement l’impact
environnemental des nouvelles routes ainsi qu’une
consultation préalable du public. Ce qui ne fut pas
exécuté. En outre, l’étude rapporte que le nombre total
de personnes touchées par le survol des avions (jusqu’à
un éloignement de 20km à partir de l’aéroport) peut
être estimé à +- 600.000 riverains.

Evidemment, on se réjouit de la décision prise par la justice
le 31 juillet de cette année : le Tribunal de Première
instance de Bruxelles a ordonné de cesser l’utilisation de
la route dite du « virage à gauche » ainsi que l’utilisation
des « routes du Canal » telles que modifiées ou mises en
oeuvre depuis le 6 février 2014. L’État belge a trois mois
pour faire cesser ces routes sous peine d’une astreinte
de 50.000 euros par jour de retard, avec un maximum
de 36.500.000 euros.
Mais si cette décision est un signal positif, encore faut-il
qu’elle soit appliquée de manière conforme.
Si vous êtes touché par les nuisances des avions, vous
pouvez le faire savoir en portant plainte auprès des
autorités compétentes à l’adresse mail suivante :

http://www.mobilit.fgov.be/applications/internet/
easywebforms.nsf/AirportMediation_fr.xsp

Vous pouvez également signer la pétition en ligne à
l’adresse mail suivante :

https://www.lapetition.be/en-ligne/Pour-une-solutiondurable-
au-survol-de-Bruxelles-contre-le-plan-dedispersion-
14178.html

Pour en savoir plus, vous trouverez, ci-dessous, quelques
liens utiles

Pour tout renseignement complémentaire sur Uccle :

Marie-Jeanne Stallaert
Quartier Coghen
Adresse mail : mj.stallaert@gmail.com
GSM 0477.59.42.85

Xavier Retailleau
Asbl « OXY 15,
Mon quartier, ma vie »Adresse mail : xavier.retailleau@skynet.be
GSM 0478.39.18.95

1er septembre 2014