L’AVENIR DU PLATEAU AVIJL

LES ENGAGEMENTS DES POLITIQUES EN VUE DES ÉLECTIONS COMMUNALES

Conformément à la décision de l’Assemblée générale du 7 mai 2018, l’Association Protection et Avenir d’Avijl a demandé aux têtes de liste des principales formations politiques de notre Commune de définir clairement leur position sur l’avenir du plateau Avijl et du quartier Saint-Job.

Pour rappel, le projet actuel de la Commune prévoit la construction de 48 logements (dont 50% de logements sociaux et 50% de logements moyens) au sommet de la Montagne de Saint-Job (à proximité du terrain de basket) et sur le chemin Avijl. Y sont également prévus des parkings de surface sur le plateau (60 emplacements).

Ce projet, en totale contradiction avec l’esprit du quartier, empiète de manière significative sur les espaces verts et les terres arables du plateau. La Commune a confié sa réalisation à la SLRB (Société du logement de la Région bruxelloise), qui a procédé à un appel d’offres et sélectionné un cabinet d’architectes pour sa mise en œuvre.

Plateau AVIJL à Uccle, situation existante de fait en 2016

Face à cette situation, les habitants ont élaboré un projet alternatif dénommé « Demain Avijl ».

L’Association a obtenu qu’il soit examiné par les autorités régionales et communales avant tout choix définitif. Conçu dans l’esprit urbanistique, architectural et sociétal du quartier, ce projet prévoit la création d’une ferme urbaine, principalement dédiée à la permaculture, et la construction en périphérie d’un nombre équivalent de logements.

Une partie de ces habitations comprend des logements intergénérationnels et des logements pour personnes à mobilité réduite. Des parkings souterrains sont prévus sous le terrain de basket. Cette nouvelle approche permet d’exclure les voitures du plateau, dont les espaces verts sont ainsi épargnés. Ce projet prévoit également le classement de l’intégralité des espaces verts restants du site.

Une présentation détaillée de ce projet figure dans la Lettre aux habitants n° 92 de l’ACQU de juin 2017.

Demain Avijl comporte deux variantes :

  • Une version (A) qui respecte entièrement les limites du cadre du PPAS actuel ;
  • Une version (B) qui améliore sensiblement les aspects urbanistiques moyennant une révision à la marge du PPAS.

Par ailleurs, un groupe d’habitants a introduit une demande de classement intégral du plateau auprès de la Commission des Monuments et Sites de la Région.

Au cours des dernières semaines, l’Association a organisé une série de rencontres individuelles entre les habitants et les représentants de chacune des six principales formations politiques de notre commune. Ces réunions ont donné lieu à des échanges fructueux, à l’issue desquels nous avons résumé les engagements des responsables politiques concernés sur un certain nombre de questions touchant à l’avenir du plateau Avijl. Chacun d’eux nous les a ensuite confirmés par écrit. Une synthèse de ces engagements est présentée dans le tableau qui suit. (Voir page 19).

Projet communal (en rouge) intégré sur la carte du PPAS 28 TER

Projet « Demain Avijl » version A

Projet « Demain Avijl » version B

L’avenir du plateau Avijl : Les engagements des politiques

Ont répondu : pour le CDH, Céline Frémault ; pour DEFI, Emmanuel De Bock ; pour ECOLO-GROEN, Thibaud Wyngaard ; pour le MR, Boris Dilliès ; pour le PS, Bernard Hayette et pour Uccle en Avant, Marc Cools.

Les détails de ces discussions entre les habitants et les responsables politiques seront exposés lors d’une Assemblée générale, le lundi 24 septembre 2018 à 20h30 au Repos de la Montagne, 39, Montagne de Saint-Job.

Stéphane Davidts,

Président de l’Association Protection et Avenir d’Avijl