De l’ombre à la lumière, Uccle en clair-obscur

Pour la 7ème année consécutive, l’ACQU organise, en collaboration avec l’échevinat de la Culture d’Uccle, un concours et une exposition photographiques ouverts à tous.

Après La Pierre à Livre Ouvert - Portraits d’Uccle - Jardins Soignés & Herbes Folles - la Gourmandise - Reflets d’Uccle, le challenge proposé en 2018 aux photographes amateurs ou confirmés, aux habitants, visiteurs de passage et « ucclophiles de tout poil », a pour thème :

«  De l’ombre à la lumière. Uccle en clair obscur  ».

Pourquoi l’ombre et la lumière ?

La lumière, sa bonne gestion, sa « captation » sont à l’origine même de la photographie et de la possibilité d’imprimer un support photosensible pour y restituer une certaine vision de la réalité.

Mais le relief, la profondeur, les nuances et l’atmosphère d’une photo dépendent aussi des zones d’ombres qui peuvent venir se projeter sur un paysage, un visage, un bâtiment… ou une scène de la vie de tous les jours. C’est de la combinaison, du juste équilibre et du jeu entre le clair et l’obscur que va dépendre la qualité et la force d’une image photographique.

Uccle comme sujet / objet

Au sein d’une commune urbaine, la bonne gestion de la lumière et de l’éclairage a toute son importance. Aux impératifs de visibilité et de sécurité, viennent se superposer des considérations esthétiques ainsi que le souhait d’une lumière plus intimiste, permettant à chacun de vivre dans un cocon quelque peu tamisé.

Les habitants de la cité plus ou moins éclairée, peuvent eux aussi être solaires ou… sombres et avoir leur part de lumière ou de ténèbres. Par leur présence ou leur absence, ils contribuent à colorer notre quotidien, fonctionnant comme autant de miroirs amplifiant ou absorbant la lumière uccloise. Une place particulière sera réservée, lors de la sélection, aux photos qui mettront de tels personnages en scène, afin de privilégier la dimension humaine.

Au-delà d’un simple concours, ce projet se veut un travail collectif, croisant les regards, lieux et rencontres des participants. Hormis les qualités techniques ou esthétiques du travail photographique au sens strict, le jury ne manquera pas d’être sensible à l’originalité des points de vue proposés… que nous espérons nombreux et diversifiés.

Mode d’emploi

• Les photos sont à transmettre par email, pour le 16 avril 2018 à ucclephoto@gmail.com ;

• Etre prises sur le territoire de la commune d’Uccle

• Etre récentes ou anciennes

• Présenter une résolution suffisante pour être imprimées en grand format (75x50cm)

• En couleur ou noir et blanc

• Au format (carré, 2/3, panoramique…) choisi par le photographe.

Jury & sélection

L’ensemble des photos qui nous parviendront dans les temps et qui respectent le thème seront soumises à un jury de manière anonyme. Ce jury aura la rude tâche de sélectionner la cinquantaine de clichés qui seront imprimés en grand et qui composeront l’exposition « Uccle en Clair-Obscur », dont l’inauguration est prévue à la mi-juin 2018 au Doyenné (Maison des Arts d’Uccle) ;

L’originalité de la photo, la dimension et présence humaine, l’adéquation avec le thème, ainsi que les qualités photographiques et esthétiques sont autant d’éléments qui seront pris en compte par le jury.

Le règlement complet est consultable ici et sur www.uccle.be Pour toute info : ucclephoto@gmail.com

En juin 2018, exposition à la salle du Doyenné (Maison des Arts – rue du Doyenné, 102 à Uccle). Entrée libre, du mardi au vendredi de 14h à 18h, et de 10h à 18h le week-end.

En juillet et août 2018, l’exposition sera montée en plein air, dans le parc du Wolvendael (coté Dieweg).

28 février 2018