3.3. SOLUTIONS MACRO : BASSINS D’ORAGES, ZONES DE RÉTENTION/AMORTISSEMENTS

Article paru dans la Lettre aux Habitants n°74, décembre 2012.
(Retour à l’article principal)


La réalisation de grandes infrastructures de rétention des eaux de ruissellement participe à la prévention des inondations, mais a souvent le défaut de se situer en aval des pluies.

Retenir toute l’eau possible sur les lieux où elle tombe, c’est-à-dire en amont des lieux problématiques, est une meilleure solution. Lorsque la lutte contre l’imperméabilisation, la rétention des eaux pluviales ou leur infiltration dans le sol est efficace en amont, les grands travaux deviennent soit inutiles en aval, soit peuvent voir leur gabarit réduit.

3.3.1. LE COÛT DES RÉALISATIONS MACRO

Il est clair qu’un bassin d’orage, si c’est une aubaine pour les grosses sociétés productrices de béton, coûte énormément à la collectivité. On peut dès lors se demander si des solutions moins onéreuses ne seraient pas préférables et si ... (lire plus)

3.3.2. ALTERNATIVES POUR LA VALLÉE DU GELEYTSBEEK (CHAUSSÉE DE SAINT-JOB).

Des sites similaires peuvent être aménagés dans la vallée du Geleytsbeek (au Kauwberg, au Broek, etc.) ils ont été listés dans un article de la Lettre aux habitants n°45 de septembre 2005 (cet article est accessible sur le site de l’ACQU) Nous les réactualisons ... (lire plus)

3.3.3. LE CAS DE LA VALLÉE DU LINKEBEEK

Dans la vallée du Linkebeek, le comité de quartier « Vallée du Linkebeek », suite à une réunion le 18 octobre 2011 à la maison communale, a demandé que les solutions et améliorations suivantes soient mises en œuvre ... (lire plus)

3.3.4. FONCTIONNEMENT DES ÉTANGS ET RUISSEAUX – VALLÉE DU GELEYTSBEEK

Toutes ces propositions destinées à la protection contre les débordements, et de plus favorables à la biodiversité, devraient interpeller les décideurs politiques et les services techniques concernés, évidemment en collaboration avec l’IBGE (Bruxelles Environnement) ou le département des Monuments et Sites pour les zones classées ... (lire plus)

Etang du château du Wolvendael à Uccle - photo Enguerrand David - novembre 2012 Photo ci-dessus : Le bas du parc du Wolvendael pourrait être aménagé de sorte que les eaux de la vallée de l’Ukkelbeek ne coulent plus dans la rue Rouge lors d’éventuels gros orages, mais aillent rejoindre une vaste zone humide à créer dans le bas du parc incluant le petit étang existant face au château.