3.3.2. ALTERNATIVES POUR LA VALLÉE DU GELEYTSBEEK (CHAUSSÉE DE SAINT-JOB).

Article paru dans la Lettre aux Habitants n°74, décembre 2012.
(Retour à l’article principal)


Des sites similaires peuvent être aménagés dans la vallée du Geleytsbeek (au Kauwberg, au Broek, etc.) ils ont été listés dans un article de la Lettre aux habitants n°45 de septembre 2005. Nous les réactualisons ci-dessous (liquez sur la carte pour une plus grande version) :

  • B1 : le bassin d’orage de la place de Saint-Job construit en 1998 fonctionnait mal et a été agrandi en 2012 afin d’améliorer son efficacité.
  • B2 : un bassin d’orage pourrait être creusé à l’emplacement du parking et accueillir les débordements d’égouts. Idéalement, il devrait ne recueillir que les eaux pluviales via un réseau séparatif.
  • B3 : un bassin d’orage ouvert, ou plutôt une zone inondable existe à cet endroit. Les eaux de pluies descendant l’avenue Dolez ainsi que le ruisseau y transitent. Le bassin pourrait être rehaussé dans sa partie basse qui déborde vers la chaussée, sa partie avant n’étant que partiellement pleine. B0 (HORS PLAN) : une zone inondable existe aussi dans le parc Fond’Roy, en contrebas de la Vieille rue du Moulin. Il semble qu’on y pense à la Commune, et même plus haut, au Vallon d’Ohain.
  • B4 : le Broek forme une vaste zone inondable qui devrait être aménagée pour recevoir temporairement les excès pluviaux. Cette zone verte pourrait être acquise par la commune d’Uccle qui ferait d’une pierre deux coups : créer une réserve naturelle communale ayant aussi un rôle de régulation des eaux pluviales. Les eaux pluviales de la rue Basse et de la rue de la Pêcherie pourraient y transiter avant de rejoindre le Geleytsbeek.
  • B5 : un bassin d’orage était prévu à cet endroit lors du projet d’égouttage de l’avenue de la Chênaie, mais a été « oublié » lors de la construction des dits égouts.
  • B6 : un bassin d’orage pourrait être creusé à l’emplacement du dépôt communal, en bordure du Geleytsbeek qui pourrait y déborder, il recevrait aussi les eaux descendant la rue Papenkasteel et ainsi limiter les arrivées d’eau aux constructions à l’emplacement de l’ancien moulin du Papenkasteel. Le dépôt communal passerait à l’étage… au-dessus du bassin.
  • B7 : une zone inondable existe au Kinsendael et sera efficace si les eaux de pluie y parviennent via le Geleytsbeek comme c’était le cas jusqu’à la fin des années 1960, avant l’élargissement de la rue Engeland.
  • B8 : A la plaine du Bourdon, la remise à ciel ouvert du Geleytsbeek, dans un lit profond en 2011, offre un nouveau volume de débordement au ruisseau.