Sur la trace des terrains dévolus aux projets de grande voirie : LE KEYENBEMPT

Extrait de La Lettre aux Habitants n°77, septembre 2013

Le tracé du ring abandonné se poursuit à travers l’actuelle zone verte du Keyenbempt située derrière la cité du Melkriek et longeant le Geleytsbeek. Les terrains qui y ont été expropriés sont restés propriétés de la Région. Celle-ci les a convertis en zone naturelle inondable, tout en y maintenant une zone boisée et en y créant quelques beaux potagers. Ceux situés à proximité de la plaine du Bourdon ont dû attendre quelques années avant de pouvoir être cultivés. Les terres y étaient polluées de métaux lourds provenant des peintures et anciennes tuyauteries des maisons démolies à cet endroit et dont les gravats avaient été simplement enfouis. Notons qu’en plein coeur de la zone verte, au pied du ruisseau, subsiste également le vieux et pittoresque moulin du Neckersgat.

vers l’article suivant : La plaine du Bourdon
retour article de tête

1er septembre 2013