Un regard étho-sociologique : le renard est-il en voie de domestication ?

Tout dépend de ce que nous entendons par domestiquer. Selon les anthropologues et éthologues, les loups se sont approchés de l’homme à la préhistoire car chacun y trouvait avantage. Tout comme l’homme, le loup est un animal qui vit en société et a pu s’adapter à la société humaine de sorte que le chien est pleinement domestiqué. Le chat s’est de même rapproché de l’homme lorsqu’il s’est sédentarisé, veillant sur les grains entreposés en y chassant les souris. Mais depuis tout ce temps le chat a toujours gardé son autonomie vis-à-vis de l’homme et ne lui est lié que par intérêt. En ville, le renard est un peu dans la même situation.

Jusqu’où ira le rapprochement qui s’opère actuellement dans de nombreuses grandes villes ? Personne ne peut prédire l’évolution … Tout ce que je sais, c’est que pendant plus d’une heure j’ai pu tondre l’herbe au vignoble du Kauwberg alors qu’un renard y était couché. Je suis passé plusieurs fois à quelques mètres de lui et ce n’est que lorsqu’il m’a fallu finir le travail et me rapprocher à moins de 5 mètres, qu’il s’est décidé à déguerpir.

Le bruit de la machine, comme celui d’une voiture, semblait le rassurer.

Marc De Brouwer

Retour vers l’article principal