Trams 3 et 7 : une refonte des deux lignes plutôt qu’une troisième voie

Article paru dans La Lettre aux Habitants n°81, septembre 2014

La situation actuelle au rond-point Churchill – terminus et correspondance des trams 3 et 7- est dangereuse et incohérente ; elle a été maintes fois dénoncée par le comité Churchill, et par l’ACQU qui a déjà proposé une fusion des lignes 3 et 7, soit un retour à la situation antérieure.

La STIB argue de son refus de recréer cette ligne unique par le fait que celle-ci étant particulièrement longue, la régularité de passage des trams y serait moins facilement assurée. Argument technique qui tient peu compte des besoins des usagers, obligés de subir une rupture de charge pour accéder au centre Ville.

La problématique refait surface à l’occasion de l’aménagement, avenue Churchill, d’une troisième voie pour assurer le rebroussement du tram 7 ; proposition contestée par les riverains et la Commune.

Un autre proposition avancée par certains serait de déplacer le terminus du tram 7 à la place Albert : cette solution n’est pas meilleure. En effet, soit elle impose aux forestois un terminus sur l’avenue, ce qui sera inefficace, soit elle nécessitera l’aménagement important et coûteux de la station Albert, ce qui condamne définitivement les liaisons directes entre Uccle et le centre ville, assurées actuellement par les trams 3, 4 et 51.

La fusion des trams 3 et 7 est, une fois de plus, la solution alternative de bon sens. Afin d’équilibrer les trajets des 2 lignes restantes, 4 et 7, une proposition alternative est envisageable :

  • Le tram 3 est supprimé ;
  • Afin de ne pas allonger excessivement le parcours du tram 7, son parcours est prolongé à partir de Churchill et limité à la gare du Nord ; soit 12 arrêts supplémentaires, tous en site propre.
  • Le tracé du tram 4, qui est actuellement quasi entièrement en site propre depuis son terminus Stalle jusqu’à la gare du Nord, sera prolongé jusqu’à Esplanade, terminus actuel du 3.

Ce changement de lignes offre des avantages importants : il propose une liaison directe, sans rupture de charge, entre plusieurs quartiers d’ Uccle et la gare du Midi ainsi que du centre de la ville ; il ne demande aucune modification d’infrastructure ; et en particulier supprime le problème de la localisation du terminus du tram 7, que ce soit au rond-point Churchill par une troisième voie, ou encore par une modification de la station Albert. Et, argument important, son aménagement n’entrainera aucune dépense.

François Glorie

Début de l’av. Churchill : svp une piste cyclable et non une 3ème voie de tram !
1er septembre 2014