Semaine de la mobilité 2009

Compte rendu des actions à caractère participatif :

1. BROCHURE : « MON QUARTIER RESPIRE, MON ÉCOLE RESPIRE ».

Dans le cadre de la semaine de la mobilité, l’ACQU a édité à 2000 exemplaires une brochure « Uccle respire ». Cette brochure s’inscrit dans la continuité de celles produites les années précédentes (Uccle c’est le pied et Uccle Naturavélo) . Le contenu a été subdivisé de la manière suivante :

  • Editorial
  • De la mobilité à l’immobilité en ville, un constat inquiétant
  • Spécificités Uccloises
  • Les déplacements scolaires à Uccle
  • Demain je vais à Pied !
  • Le vélo
  • Demain j’utilise les transports publics !
  • Épilogue

La brochure fut distribuée aux enfants des 5ième et des 6ième primaire de l’école Plain-Air ( à l’attention notamment de leurs parents) ainsi qu’en toute boite dans les rues avoisinant l’école. La brochure fut également mise à la disposition des riverains ucclois à différents stands lors de la journée sans voiture du dimanche 20 septembre 2009 (Foire de St Job, Stands de la commune, fêtes de quartier). Par la suite, il est prévu de la rééditer à l’attention d’autres Ucclois.


2. ECOLE PLEIN-AIR.

Deux écoles avaient été approchées au mois de juin 2009. Finalement une seule école s’est engagée concrètement dans une action participative liée à la semaine de la mobilité 2009.

Les activités ont été accueillies avec un grand enthousiasme par les enfants et leurs parents ainsi que la direction et les professeurs de l’école. Les activités vélo particulièrement ont enflammés les enfants.

Parmi eux certains n’avaient jamais roulés à vélo. Sans nécessairement avoir pris part à la sortie à vélo vers les ateliers de la rue Voot, ces enfants ont pu s’essayer pour la première fois à la bicyclette au sein de la cour de récréation sous la conduite d’un éducateur de chez Provélo. Un des enfant en particulier a fait en deux semaines de temps des progrès impressionnants qui lui ont permis de suivre le reste de sa classe lors de la sortie vers les ateliers de la rue Voot.

En dehors de l’expérience de la voirie, cette sortie fut par ailleurs l’occasion pour les enfants d’apprendre à se respecter les uns les autres dans le cadre d’un déplacement en groupe. En effet certains enfants, cyclistes chevronnés, ont du s’accommoder de la lenteur et de l’éventuelle inexpérience de certains de leurs condisciples et vice-versa. Parfois cela à mené à certaines frictions mais sans aucuns débordements. Ces frictions ont par ailleurs été l’occasion de faire le point avec les enfants.

Un débat en classe, sur les thèmes de l’encombrement urbain et les polluants générés par le trafic automobile, a permis aux enfant de comprendre les raisons qui nous motivent à les sensibiliser à l’utilisation d’une mobilité scolaire alternative.

Malgré des délais organisationnels un peu justes, des ramassages vélos ont été organisés sur deux journées. Ceux-ci ont été possible grâce à l’aide précieuse et dévouée des moniteurs cyclistes de la cellule communale de prévention.

Quatre point de départ ont été définis a partir desquels chaque fois 3 à 5 enfants se réunissaient pour partir ensemble à vélo vers l’école. L’opération en sens inverse prenait place à la fin des cours.

A nouveau ici les enfants ont été enthousiastes de l’expérience. La forte déclivité du terrain qui de prime-abord peut paraitre peu engageante ne les a nullement découragé. Au contraire il s’agissait d’un défis supplémentaire considéré très positivement par les enfants. Peut être dans le futur l’opération sera-t-elle répétée une fois par semaine.


3 LE QUARTIER.

En dehors de la distribution du fascicule « Uccle respire », l’action envers les habitants du quartier s’est déclinée sous la forme de deux réunions organisées le dimanche 20 septembre. L’objectif était de leur faire part de l’initiative prise en collaboration avec l’école Plein-Air ainsi que de les sensibiliser directement à adapter une attitude mobile citoyenne. Ces deux réunions (prises en charge par l’association Oxy 15) ont été riches en échanges et réflexions.


4.APRÈS SEPTEMBRE.

Une deuxième sortie vers les ateliers de la rue Voot a été organisée afin d’en faire profiter la classe de 5ième primaire qui n’avait pu y prendre part durant la semaine de la mobilité. Le succès fut à nouveau au rendez-vous malgré un froid piquant.

Plan de déplacement scolaire.

Idéalement nous aimerions inciter l’école Plein-Air à s’inscrire en janvier/février 2010 à un Plan de déplacement scolaire pour septembre 2010.

Rangs scolaires.

Possibilité de poursuivre l’expérience vécue lors de la semaine de la mobilité, tel que par exemple l’organisation de rangs vélos.