Réduction de 20% du trafic automobile

Tant Ecolo que le CdH ont exprimé clairement leur désir de s’inscrire dans les objectifs du plan IRIS 2 : réduire de 20%le nombre de voitures dans les rues uccloises, tant pour limiter les émissions polluantes que pour faciliter les déplacements des transports en commun, des piétons et des cyclistes. Le FDF considère cet objectif irréaliste. Tout au mieux désire-t-il faire en sorte (mais comment ?) à ce que le nombre de véhicule en circulation à Uccle n’augmente plus.

En cours de discussion, le FDF s’est montré néanmoins disposé à restreindre partiellement la place concédée à l’automobile en vue de répondre à des projets de mobilité bien précis comme par exemple la création de mini sites-propres à l’attention des transports publics à l’approche de certains carrefours.

Retour vers le sommaire.