Reconversion de la Clinique des 2 Alice

Article paru dans la Lettre aux habitants n° 70, décembre 2011.


Résultats des 2 réunions de la Commission de concertation

La Commission de concertation a rendu le 23 novembre dernier un avis dans le dossier de reconversion de la Clinique des 2 Alice. Face à ce projet qui semble démesuré, les habitants étaient venus en masse. Le Comité de quartier du Groeselenberg a obtenu deux avancées significatives : le nombre de logements est réduit à 116 nouveaux logements ; le bâtiment ne peut s’avancer de 12 mètres en direction du Groeselenberg.

Les résultats obtenus

A la suite des réunions de la Commission de concertation des mois de mars et novembre 2011, le promoteur Beaufort a été prié de réduire la voilure :
- le nombre de logements est réduit de 127 unités à 116 unités, soit une diminution de 11 unités résultant de la transformation de studios en appartements et de la réduction de l’aile Nord ;
- la rehausse de l’aile Sud en direction de l’avenue Circulaire est limitée au niveau 7 ;
- les bâtiments de l’aile Nord seront supprimés et le nouveau bâtiment ne pourra pas s’avancer vers le Nord, ce qui donnera un caractère plus aéré au projet et évitera les vues directes sur les jardins contigus ;
- la surface de plancher totale sera limitée à 14.000 m2 (en réduction de plus de 1.100 m2 par rapport à la première demande du promoteur), avec un rapport P/S de 1,23 (ce qui reste encore très élevé !) ;
- la dalle de béton qui imperméabilisait le sous-sol sera répartie sur deux niveaux, ce qui permettra de limiter l’accroissement du ruissellement de eaux de pluies.

Ce qui n’a pas été pris en compte

- Le Comité s’opposait à la rehausse des deux ailes principales du bâtiment actuel de la Clinique, et notamment de l’aile B. Ce point n’a pas été retenu.
- Il considérait par ailleurs que la reconversion en logements allait générer un surplus de trafic à l’heure de pointe du matin au carrefour Groeselenberg-Houzeau. Alors que le promoteur l’admettait textuellement dans son étude d’incidences, la Commission a considéré le contraire !

Les modifications imposées par la Commission étant mineures, le permis sera délivré dans le courant du premier trimestre 2012. La prochaine étape critique sera le désamiantage des installations existantes et la désirradiation des locaux de médecine nucléaire ! Merci encore à chacun pour sa mobilisation !

Vincent Scoriels
Président du Comité de quartier du Groeselenberg

décembre 2011