QUEL AVENIR POUR LES JARDINS POTAGERS À UCCLE ?

Article paru dans La Lettre aux Habitants n°78, décembre 2013

Le 21 juin 2013, une conférence organisée par notre « Association de Comités de Quartier Ucclois » s’est déroulée sur le thème « Quel avenir pour la culture potagère à Uccle ». L’assemblée présente était nombreuse, citoyenne et professionnelle, réunissant plus de quarante personnes.

Cette conférence faisait suite au concours photos organisé par l’ACQU sur le thème « Jardins soignés et herbes folles ».

Différents axes de soutien à l’activité potagère en Région Bruxelloise

Deux représentantes de l’IBGE (Institut Bruxellois pour la Gestion de l’Environnement, administration connue sous la dénomination Bruxelles Environnement), Karin Hermanus et Roxane Keunings, nous ont permis d’en savoir plus sur le statut des potagers collectifs mis en place à Bruxelles.

Ce statut est malheureusement assez précaire. « Si les potagers issus d’initiatives individuelles se maintiennent pendant cinq ans, c’est bien ! » nous a dit l’une d’elles….

Pourtant, Bruxelles Environnement a mis en place, courageusement, différents axes de soutien à l’activité potagère en Région Bruxelloise :

  • l’a.s.b.l. Tournesol, mandatée pour la formation des Maîtres Maraîchers,
  • l’a.s.b.l. Le Début des Haricots, mandatée pour la mise en réseau des potagers collectifs et familiaux,
  • l’a.s.b.l. Nature et Progrès assurant soutien et conseils à tous les candidats à l’aventure potagère par l’intermédiaire d’un « Help Desk Potager ».

Il a été également fait mention de la mise en place d’un inventaire des potagers en région bruxelloise. Il n’y a pour l’instant pas de date précise quant à la finalisation de celui-ci.

État des lieux à Uccle

Bien qu’en fonction depuis seulement trois semaines comme responsable de « l’Agenda 21 » pour la Commune d’Uccle, Luc Gillmann a présenté un état des lieux très fouillé de la politique communale « durable  » en rapport avec les axes de l’agenda 21.

L’activité « jardins potagers collectifs » est présente dans la vision de l’agenda 21 de la Commune d’Uccle, nous a-t-il dit.

De même, la Commune s’est attelée à l’élaboration d’un inventaire des « espaces à vocation durable » dans Uccle. Cet inventaire sera disponible sur le site www.uccle.be après sa finalisation sous la forme d’une carte interactive.

Enfin, Luc Gillmann a annoncé qu’une réunion d’information sur l’avenir des potagers sur le plateau Avijl serait organisée par la Commune. Celle-ci s’est effectivement tenue le 15 octobre.

Il s’agit, après la construction de logements sur le plateau, de redimensionner les parcelles de façon à satisfaire le plus grand nombre possible de demandeurs.

Témoignages d’habitants

Les personnes présentes lors de cette conférence ont, toutes, fait état de l’importance des jardins potagers collectifs dans le développement d’un tissu social riche en solidarité et convivialité. Retenons par exemple le témoignage de Jeanine Fagel particulièrement active au sein du « potager collectif du Melkriek  » et celui de Pascale Carrier pour le « potager de la Roseraie » qui accompagne et soutient les handicapés.

Nous remercions donc les personnes suivantes qui, par leur témoignage, ont permis de mettre en évidence l’importance de ces jardins collectifs et/ou partagés :

  • Jeanine Fagel pour le potager collectif du Melkriek,
  • Anne-Marie Hassoun pour le potager familial du Carré Tillens,
  • Zoé Uit Den Hoef pour le potager familial Keyenbempt Sud (gestion Bruxelles Environnement),
  • Kateline Recht pour le potager familial Keyenbempt Nord – Calevoet (gestion B.E.),
  • Pascale Carrier pour le potager de la Roseraie,
  • Patrick Bulteel, directeur de l’a.s.b.l. Tournesol pour la ferme d’Uccle qui propose des activités « potagères  » pour les écoles et les adultes,
  • Mr. Verlinden (excusé) directeur de l’école Communale du Centre pour le potager pédagogique qu’il a mis en place dans les écoles du Centre et de Calevoet,
  • L’a.s.b.l . « Le début des Haricots » (excusée) chargée de la mise en réseau des potagers collectifs et familiaux en région bruxelloise.

Et après ?

Après un débat aussi enrichissant, il convient de remarquer qu’il reste encore beaucoup à faire dans le domaine des espaces dédiés aux potagers mais aussi pour tous les autres espaces collectifs et/ou partagés.

De nombreux espaces verts ont disparu ou risquent de disparaître à Uccle, sous la pression des promoteurs, comme par exemple les intérieurs d’îlots, les abords des voies de chemin de fer ainsi que diverses zones qui semblaient protégées par le PRAS (Plan Régional d’Affectation du Sol).

Beaucoup de ces espaces sont maintenant encore plus menacés par les changements d’affectation autorisés par le PRAS démographique.

Nous avons l’intention de développer cette problématique dans une prochaine LETTRE.

C’est pourquoi nous sollicitons votre aide et vous demandons de bien vouloir nous faire connaître :

  • les espaces existants occupés par des composts, potagers et jardins partagés de tout type (collectifs, pédagogiques, familiaux).
  • les zones vierges (vertes ?) existantes près de chez vous, peut - être méconnues, susceptibles d’accueillir de tels espaces.
  • et pourquoi pas votre propre potager individuel. Cela vous permettra, si vous le désirez, de partager expériences et semences.

Nous en connaissons déjà certains mais votre aide sera précieuse pour réaliser un inventaire le plus exhaustif possible et répertorier ceux-ci sur une carte.

Vous pouvez adresser vos réponses aux adresses suivantes :

Jean Leseul - (jean.leseul@belgacom.net) Tel : 02 375 06 29 - GSM : 0494 68 29 37

Xavier Retailleau - (xavier.retailleau@skynet.be) Tel : 02 374 32 95 - GSM : 0478 39 18 95

1er décembre 2013