OXY durable

Un projet de quartier durable pour et par les habitants

Article paru dans la Lettre aux habitants n° 63, mars 2010.


En octobre 2009, une trentaine d’habitants du quartier OXY 15 ont présenté un projet, à la suite de l’appel à projets « Quartiers Durables » 2009-2010, proposé par Bruxelles Environnement. Ce quartier est constitué des 15 rues qui se situent à l’intérieur du périmètre formé par le Dieweg, la Chaussée d’Alsemberg, l’Avenue Brugmann et l’Avenue de Wolvendael.

Après sélection, 5 projets sur 14 ont été retenus, dont celui d’« OXY durable ».

Un « quartier durable » à Bruxelles, c’est quoi ?

Un quartier durable est un quartier dans lequel un ensemble d’habitants et d’usagers décident de s’engager dans une dynamique de projets liés à des questions environnementales et urbaines. Ces projets agissent sur un territoire délimité, se fondent sur des relations de proximité et de convivialité, visent notamment la transformation des comportements individuels et la création d’actions collectives.

Les acteurs de ces quartiers se mobilisent ainsi autour de divers enjeux comme les économies d’énergie, la diminution des déchets, la réduction des consommations et du gaspillage, l’amélioration de la qualité de l’air, une meilleure utilisation de l’espace, la valorisation du patrimoine naturel, le renforcement de la cohésion sociale et bien d’autres.

Le projet « OXY durable »

Déjà en 2008, les habitants de ce quartier d’Uccle s’étaient regroupés et mobilisés pour présenter un projet de « quartier durable » auprès de Bruxelles Environnement. Cette première candidature, même si elle n’avait pas été retenue, avait renforcé l’envie des habitants de comprendre et d’agir au mieux pour leur quartier. Un an plus tard, la seconde version du projet « OXY durable » offre de véritables objectifs d’actions, regroupés en quatre thèmes principaux :

  • Préserver les ressources naturelles par une recherche d’économie d’énergie,
  • S’impliquer dans une meilleure gestion des déchets,
  • Vivre ensemble et préserver/valoriser le patrimoine naturel et bâti,
  • Diminuer les effets de la pollution et réduire les nuisances en se déplaçant « autrement » et en améliorant la mobilité dans le quartier.

Loin d’être exhaustifs, ces thèmes ont pour objectifs de concrétiser la mise en place de l’Agenda 21 ucclois, de remédier aux nuisances et aux faiblesses qui ont un impact sur l’environnement, d’améliorer la qualité de vie, le bien-être de chacun et la convivialité dans le quartier. A plus long terme, il s’agit de créer des synergies durables (qui perdurent) entre habitants et usagers du quartier dans les domaines retenus par le projet.

Concrètement, ces thèmes peu- vent se décliner en plusieurs actions : l’identification des déperditions énergétiques dans les habitations du quartier et la proposition de solutions collectives ; la mise en place de centres collectifs de compostage ; le recensement des richesses patrimoniales (historique, végétal, bâti,...) permettant de fédérer les habitants autour d’une identité de quartier ; la réalisation d’aménagements offrant une plus grande place au partage de l’espace public et à la mobilité douce ; etc.

A venir

Dans les semaines qui viennent, les habitants du quartier seront invités à participer à ce grand projet de société, dont la seule ambition est de permettre à chacun de se rencontrer et de vivre mieux en essayant de préserver son environnement.

Des réunions seront organisées régulièrement. Des groupes de travail seront constitués. La présence du plus grand nombre est bien sûr souhaitée et les nouvelles idées seront les bienvenues.

Pendant une année, les services de Bruxelles Environnement accompagneront les habitants du quartier dans le démarrage des projets et initiatives citoyennes. Cet organisme apportera toute son expérience et mettra, à la disposition des habitants, son savoir-faire et ses infrastructures, afin de faciliter la coproduction (habitants, commerçants, associations, pouvoirs publics...) des activités.

Un « animateur de quartier » sera en outre présent tout au long de cette année afin de soutenir la capacité d’action des habitants et usagers du quartier, de favoriser les échanges entre chaque acteur, de faciliter la diffusion d’informations au sein du quartier, de servir de relais entre habitants et experts sur les questions plus techniques.

Inauguration

Une soirée d’inauguration des projets « quartiers durables » 2009-2010 s’est déroulée, sous le signe de la convivialité, le 25 février 2010, en présence de la Ministre de l’Environnement, de l’Energie, de la Rénovation urbaine et du Logement, ainsi que du Directeur de la Division « Ville durable » de Bruxelles Environnement-IBGE.

Cette soirée a permis de prendre connaissance du bilan de l’année écoulée pour les projets de « quartiers durables » 2008-2009 et d’assister à la présentation des cinq nouveaux projets.

Ce fut l’occasion, pour le groupe-pilote du projet « OXY DURABLE », de signer la « Charte des quartiers durables » avec Madame la Ministre.

Au nom du groupe pilote
Patricia GHYOROS
Xavier RETAILLEAU

mars 2010