Mesures préventives aux inondations.

Nous demandons la création ou l’aménagement de zones vertes inondables ayant la fonction de réservoir pour les pluies excédentaires, elles peuvent participer au maillage bleu dans les vallées. Nous nous réjouissons que des projets allant dans ce sens, tels des noues, soient en gestation et nous souhaitons que de nombreux autres projets aillent dans ce sens.

En attendant que la réalisation de ces aménagements en question ne soit effective, nous souhaitons un moratoire vis-à-vis de toute réalisation urbanistique dans les vallées et vis-à-vis des minéralisations importantes sises sur les plateaux tant que les mesures préventives aux inondations ne seront pas effectives.

Les projets de grands bassins d’orages prévus par VIVAQUA ne résoudront pas tous les problèmes. Nous sommes persuadés que l’accent doit être mis sur les mesures individuelles de retenues des eaux de pluie sur les parcelles où elles tombent par tous les moyens utiles comme la généralisation des citernes pour tous les bâtiments anciens ou neufs, des mesures d’infiltration in situ, conserver ou recréer le maximum de zones de pleine terre partout où cela serait possible.

Un plan global de prévention devrait être conçu par la Commune et accompagné d’une politique de diffusion des mesures techniques individuelles possibles.

Nous ne développons pas plus ce point repris à l’action 84 de l’Agenda 21 et renvoyons au livre blanc qui sera édité par l’ACQU sur ce sujet.

Retour vers le mémorandum.