Avenue du Prince de Ligne, Projet SOFICOM : programme du projet.

Programme des Logements :

63 logements réparti comme suit :

  • 4 immeubles (57 logements au total) groupés et mitoyens deux par deux (immeubles A,B et C,D) ;
  • le parti du projet relatif à ces immeubles vise à créer un front quasi continu le long du chemin de fer, formant une façade ‘’anti-bruit’’ ;
  • ils sont reliés par un sous-sol commun desservi par un seul accès ;
  • 6 maisons (E1, E2, E32 et F1, F2, F3) implantées avec un léger recul le long de l’avenue Prince de Ligne, qui bénéficient d’un emplacement de garage dans le sous-sol commun ;

Programme des parkings :

  • Le projet supprime le parking communal actuel (environ 90 places) ;
  • Le projet prévoit 90 places (réservées aux futurs résidents) sous les immeubles, répartis, selon le rapport d’incidences en :
    • 56 emplacements dont 3 réservés aux PMR pour l’ensemble AB
    • 47 emplacements dont 2 réservés aux PMR pour l’ensemble CD », ce qui porte le nombre de parking à 103
  • l’entrée de ce parking se situe au centre de la parcelle, et présente une largeur telle qu’elle permet la simultanéité des mouvements d’entrée et de sortie de véhicules ;
  • Prévoit un deuxième parking public (16 emplacements numérotés 35 à 50 au plan) sur la parcelle du projet (limite latérale droite du terrain), ce qui permet d’intégrer une partie des emplacements perdus par la suppression du parking actuel ;
  • Ne prévoit pas d’entrave aux mouvements d’accès et de sortie de ce parking ;

Implantation :

  • Le projet supprime les potagers sur le site ;
  • Le projet propose un plan d’implantation (SE IM 01- relevé du terrain) et un plan d’implantation (SP IR 04) qui diffèrent en terme de profil en travers de la voirie et de localisation de la limite de parcelle à l’alignement :
    • propose une voirie (largeur non cotée aux 2 plans, 7 mètres mesurés à l’échelle), longée par un bande de parking longitudinal le long de l’avenue, de 2.25 mètres de largeur (soit 34 emplacements rythmés par un alignement d’arbres) et d’un trottoir d’une largeur de 2 mètres ;
    • prévoit de ce fait une languette de terrain (non cotée et non renseignée comme telle au plan) derrière l’alignement, destinée à être incorporée à l’espace public et sur laquelle le projet implante une partie du trottoir ;
  • Le projet propose un aménagement extérieur comprenant des chemins piétonniers, l’accès SIAMU, plusieurs plans d’eau et des petits jardins privatifs ;
  • Est prévu un accès de l’autre côté de la parcelle (le long du n°139) à usage du SIAMU et se développant jusque la limite parcellaire latérale du n°139, correspondant au début de la zone d’ateliers et de parking que prévoit le PPAS 56, contigu à la parcelle sur laquelle porte le projet ;

Architecture :

  • Le projet opte pour un parti architectural aux toitures plates, articulé de jeux de volumes, renforcés par le jeu de teintes des matériaux ;
  • Le projet propose des volumes dont le gabarit varient de R+2+TP à R+2+étage en recul, soit une hauteur similaire à celle des immeubles environnants, notamment sur l’autre rive de l’avenue.

Remarques et observations :

  • Le parti général du projet crée :
    • un front bâti le long du chemin de fer, ce qui dégage un large espace au Sud de la parcelle le long de l’avenue Prince de Ligne ;
    • 2 ensemble de 3 maisons implantés en avant de ces immeubles et avec un léger recul par rapport à l’avenue, qui occupe une grande partie de cet espace ;
  • Par rapport au projet de PPAS n°63, ce parti général permet :
    • de créer un écran/mur anti-bruit le long de la ligne au profit des habitations avenue Prince de Ligne ;
    • de libérer une importante zone de recul paysagère le long de l’avenue.

RETOUR