3.2.2. DES SOLUTIONS AUX AFFLUX DES EAUX

Article paru dans la Lettre aux Habitants n°74, décembre 2012.
(Retour à l’article principal)


Dans la vallée de Saint-Job ou rue Rouge, plusieurs habitants n’ont pas attendu la parution de ce livre blanc pour prendre des dispositions qui limitent les conséquences des inondations. Plusieurs d’entre eux se sont résolus à condamner leur garage et à le transformer en cave ou le condamner complètement. Ce ne sont pourtant pas les habitations les plus récentes. D’autres habitants construisent des murs comme des digues, destinées à guider les flots au-delà de leur bien, les protégeant, mais en reportant éventuellement le problème chez le voisin. Une maison sans rez-de-chaussée a même été construite dans la vallée, sans cave, tout l’habitat se situant à l’étage, préfigurant les futures maisons sur pilotis ?

On peut évidemment imaginer de construire des maisons sur vérins hydrauliques, qui s’élèvent avec la montée des eaux (!!). Mais ces solutions risquent de s’avérer insuffisantes si les inondations s’amplifient dans le cadre du réchauffement climatique et de l’accroissement des phénomènes extrêmes. Si elles se justifient à court terme par un évident besoin de se protéger, elles ne suffiront probablement pas dans l’avenir.

Une autre mesure qui ne résout pas les causes des inondations, mais permet de limiter les dégâts est du domaine de la prévention et de la gestion des événements, un rôle dévolu aux pouvoirs publics et à leur police.

Images ci-dessus :

La 1ère photo illustre les dégâts occasionnés pas les inondations de 2007. La seconde photo montre la solution mise en œuvre par la suite : la descente de garage a été supprimée. Un mur obture la descente de garage de la maison voisine.

Les 4 photos suivantes : double série de deux photos prises pendant et après les inondations du mois d’aout 2011 :

Un fort portillon en métal obturant la descente de garage ne suffisait plus. Le garage a été condamnée et la descente comblée.

Un haut mur sépare désormais la cour de la maison et le jardin. Une porte étanche est devenu le seul accès au jardin.