Est-il possible de pérenniser le Manoir Pirenne ?

Souvenez-vous que le Manoir Pirenne Construit av. de la Floride en 1909 par l’architecte Adolphe Pirenne, et inscrit à l’inventaire du patrimoine monumental de la Région bruxelloise a fait la une de la presse en avril 2016 : un projet de construction de trois immeubles prévoyait sa destruction !

Les riverains et le Comité Floride/Langeveld s’étaient alors mobilisés et fortement opposés à ce projet.

Au final, la Commission de concertation d’Uccle du 27 avril 2016 avait émis l’avis suivant : "Le Manoir doit être conservé tant pour ses qualités historiques que pour maintenir l’environnement des arbres remarquables ; le projet doit être réduit à deux immeubles"

Préalablement, en date du 17 février 2016, la CRMS (Commission Royale des Monuments et Sites) avait elle aussi mentionné que " la démolition de la villa et des éléments en rocaille n’était pas acceptée et que le projet devait être restreint à la construction de deux immeubles au lieu des trois prévus".

Une demande de classement a finalement été introduite par le Comité de Quartier Floride/Langeveld.

Nous espérons vivement qu’elle aboutira.

Chantal de Brauwere, Comité Floride/Langeveld

Soirée débat METRO NORD

Oui, à priori un métro est merveilleux....Mais dans la Réalité ?

Dans la suite du DOSSIER METRO paru dans notre dernière lettre aux habitants, l’ARAU, IEB, les asbl Convivence et STALEM vous invitent à participer à une SOIREE DEBAT :

« Métro Nord et projet Station Constitution »

le Jeudi 17 novembre 2016 à 18h30

pour voir l’invitation dans son entièreté cliquez sur la photo !

au Passage du travail (Palais du Midi)

Entrée au 55-57 av. Stalingrad et 150-152 Bd Maurice Lemonnier

1000 Bruxelles

TENNIS CLUB DE L’OBSERVATOIRE

Le Tennis Club de l’Observatoire (TCO), situé au bout de l’avenue Paul Stroobant, en cul-de-sac, a fait à nouveau l’objet d’une demande de permis d’urbanisme. La Commission de Concertation a eu lieu ce 05 octobre 2016.

copyright : Delvosalle et Paysages

Il s’agit une nouvelle fois de transformer et agrandir les installations, de modifier les terrains de sports et abords du club sportif en construisant cette fois :

un parking souterrain de 69 places, 2 terrains de tennis enterrés, une piscine extérieure, un abri de jardin, 6 terrains de tennis extérieurs, une zone de golf, un terrain de pétanque, un potager et un espace logistique, ainsi que par l’abattage de 23 arbres et la replantation de 20 nouveaux sujets.

A nouveau, le projet contourne le PRAS, limitant à 20% l’emprise au sol des bâtiments par rapport au terrain, en prenant en compte une parcelle voisine mais pourtant étrangère au projet. L’objet social du club au départ de sport se transforme en un centre de loisirs « wellness » contraire à l’affectation du site en zone de sports de plein air auquel est adjoint un restaurant de 236 places.

Les incidences du projet sur l’environnement (pollutions atmosphériques et sonores, gestion des eaux usées et pluviales juste en amont du site classé du Crabbegat alors qu’il n’y a aucun collecteur public, étude de mobilité dans une rue étroite en cul-de-sac passant devant une école, etc…) n’ont pas été correctement étudiés.

Nous attendons l’avis de la Commission de Concertation qui a été reporté à la séance du 26 octobre 2016.

Pour lire l’avis que l’ACQU a remis lors de la Commission de Concertation, cliquez ici

En Commission de Concertation ce 07 septembre !

MENACES SUR LE CHAMPS LE LONG DE LA CHAUSSEE DE SAINT-JOB

Une demande de permis de lotir pour la construction de 9 immeubles, comprenant 34 appartements de haut standing et près de 56 places de parking a été mise à l’enquête cet été.

La Commission de Concertation se réunira le 07 septembre à 16H45 à la Maison Communale d’Uccle.

Pour lire tout l’article



Ce projet s’attaque à la dernière parcelle agricole d’Uccle. Il s’agit d’un lieu insolite et remarquable pour la commune mais même à l’échelle régionale. Au delà de ce gâchis patrimonial et historique, un tel projet a bien d’autres impacts sur le cadre de vie.

Ce projet est disproportionné par sa densité et la hauteur des bâtiments proposés. Il ne s’intègre pas au bâti existant. Il rompt l’harmonie du quartier et sa valeur paysagère. Les constructions qui nous sont promises ressemblent aux bâtiments massifs récemment érigés sur la Plaine du Bourdon…

Implantation des immeubles projetés sur le site du champs.

Ces 34 unités d’habitation et leurs 46 parkings engorgeront un peu plus la circulation de la chaussée St-Job déjà totalement saturée. La nouvelle voirie projetée rétrécira le trottoir, rendant le tournant de la chaussée dangereux pour les piétons et pour les autres usagers.

Le bétonnage du champ causera un ruissellement en cas de forte pluie, accentuant les risques d’inondation des riverains en aval.

Enfin, la rue du Château d’eau bordant le projet est un vieux chemin creux en pavés, classé en 2007 tant son intérêt patrimonial et paysager est remarquable. La densité et la hauteur excessive des bâtiments, à 10m à peine du site classé, dénatureront totalement le caractère bucolique et paysager de cet ensemble pourtant protégé.

Il n’est pas trop tard, une pétition en ligne est ouverte. N’hésitez pas à la signer et à la partager.

L’ Actu

La société Simply Better, exploitant de « La Terrasse », sollicite un permis d’environnement provisoire pour l’exploitation de ses infrastructures événementielles sur une portion du site de l’Hippodrome dit de Boistfort (mais essentiellement implanté sur le territoire de la commune d’Uccle) dont 285 places de parking. Dans le cadre de cette demande, une enquête publique est ouverte du 13 au 27 juin 2016.

En savoir plus concernant l’enquête publique

En savoir plus sur "La Terrasse" et les nuisances en matière de mobilité.



Thématiques d’actions

Enquêtes publiques

Urbanisme et aménagement du territoire

Environnement et écologie

Mobilité

Logement

Propreté

Sensibilisation/Participation citoyenne